jeudi 4 juin 2009

En attendant la reprise, parlons en.

Alors oui, il y a reprise et reprise, et il y en a des reprises. A défaut d’être exhaustive, documentée, objective et écrite de mains de maître assisté d’oreilles de fin connaisseur, cette mise à jour se basera sur l’avis, qui vu d’ici, me semble être l’avis de référence sur ce blog. Et oui, rien de nouveau dans le petit monde de Maman a dit que je peux. Autant ouvrir le bal tout de suite, et l’ouvrir bien si possible.

Engagez vous qu’ils disaient… sans faire l’apologie de la guerre, les Enfoirés nous convient à nous engager dans la leur. De prime abord, le propos m’avait semblé un poil trop militaire pour ce mouvement d’artistes mou du cul dans la plupart de leur chanson. Oups ça commence mal, je risquerais de vexer le grand nombre de fan qui s’offre une conscience une fois par an en achetant le disque des dits artistes qui se rassemble dans ce qui ressemble plus à une course pour l’autopromotion qu’autre chose. Mais suis-je là pour déblatérer des insanités sur l’utilité des Enfoirés, de leur action Ô combien louable, salutaire et ponctuelle ? Non, je suis là pour parler de leur reprise du titre "In the army now" de Status Quo. Bah c’est pas fameux hein, mais ça m’a permis de comprendre pourquoi ce titre m’était rentré si vite dans la tête, l’air me disait bien quelque chose… je pourrais dire que quand même reprendre un titre aussi vieux que moi, ça sent la manque cruel d’inspiration et de renouveau. Mais ça c’est pas nouveau dans la musique, car c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes… et là, c’est de la soupe populaire qu’on nous sert. Roh que c’est bas, facile et que j’aime ça. Non, pas la soupe, le passement de jambe.

Lifting.

Vous connaissez Bo Diddley ? Y’a peu de temps je ne connaissais pas (j’vous avez dit que je n’étais guère une encyclopédie musicale). Recherchant les paroles d’un titre de Black Strobe je tombe sur Bo Diddley… et pourquoi donc, je vous le demande ? Tout simplement parce qu’il s’agissait d’une reprise. Ouf, malgré le sous titre, je retombe sur mes pattes. "I’m a man" est le titre dont nous allons parler maintenant, laissant la charité bien ordonnée. Un riff simple et tapageur, voilà ce qui fait la force de ce titre. La version de Diddley pose les bases d’un rock simple et terriblement efficace et la reprise de Black Strobe, vient seulement lui offrir un son made in 2007. Quand bien même Clapton est un homme doué, la version qu’il signe avec les Yardbirds me botte moins le cul que l’originale et la reprise de Black Strobe. Sur l’album "Five Live Yardbirds", le groupe reprendra pas moins de trois titres de Diddley.

Je ne parlerais que peu de Eurythmics et du single "Sweet dreams (are made of this)", parce que j’ai commencé avec Bo Diddley, dont le titre n’a subit qu’un leger lifting mais dont l’original est tellement percutant qu’il se suffit à lui-même et bah là c’est pareil. La reprise de Manson ou les diverses fois où ce titre a été samplé (Rockwilder pour Pink ou Tricky pour lui-même par exemple), ça n’arrive pas à la cheville de l’original. Nan mais cette ligne de synthé est magique, à chaque écoute j’en ai des frissons, il est donc inutile de s’étaler sur ça, même s’il avait bien sa petite place dans cette mise à jour.

Avant de terminer cette mise à jour sur un propos proche du scandale pour les fans qui passeront peut être ici, je voudrais parler de Depeche Mode et du remix, lifting, qu’a opéré Linkin Park sur le titre "Enjoy the silence", non content de redonner une seconde jeunesse à ce titre, Linkin Park lui insuffle une pêche remarquable, ne vous en déplaise. Et que dire de Delpech Mode qui dépoussière le titre en lui collant les paroles de Delpech "Le Loir et Cher" pour un titre achement cool quand même ("Enjoy the Loir et Cher"), redonnant par la même occasion un coup de jeune à Michel Delpech.

Pour finir je vais parler de "Smooth Criminal" titre de Michael Jackson, dont la ligne de basse est bien stylée mais dont le remaniement à la guitare effectué par le groupe de néo-metal Alien Ant Farm, donne une pêche absolu à ce morceau et enfin je comprends clairement le redondant refrain.
Non mais c’est vrai. Quand Micheal Jackson chante j’ai l’impression de l’entendre demander si Ani est un Wookie (Ani are you Wookie, Ani are you Wookie, Are you Wookie Ani). Dingue. Alors qu’on sait très bien qu’Anakin Skywalker n’est pas un Wookie. Mais comment pouvait-il savoir que Padme surnommerait Anakin, Ani ? Dingue je vous dis.

Aller j’ai assez dit de bêtises pour aujourd’hui.

Posté par Me Myself n I à 12:04:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur En attendant la reprise, parlons en.

    dingue... !

    Posté par Audrey, jeudi 4 juin 2009 à 01:06:12 PM | | Répondre
  • continue comme ca grand garcon (sans jeu de mot )
    j'm bien tes playlist du mois ! see you !

    Posté par popopopopop, vendredi 19 juin 2009 à 12:07:47 AM | | Répondre
  • Mmmmh.. vivement d'autres bêtises !
    Bah, sinon, j'ai rouvert un autre blog. Avec pour ambition, une maj tous les jours (si si ..)
    biz !

    Posté par Carole, samedi 20 juin 2009 à 11:01:43 AM | | Répondre
Nouveau commentaire